avril 23, 2014
|  classé sous : Architecture, Bla bla bla...

La ville de Lyon a quelque chose d’unique dans le fait d’avoir gardé des traces permanentes et continues des périodes qui ont marqué son histoire.

Chaque quartier à donc une identité et une architecture qui lui est propre!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire découvrir mon quartier, le Vieux Lyon, qui est comme son nom l’indique le plus vieux quartier de Lyon.

C’est un quartier que j’ai beaucoup exploré au fil du temps grâce à des ballades mais surtout à des séances photos, car c’est un quartier très aimé des Lyonnais.

Malgré tout, j’ai quand même suivi une visite avec une guide pour être sur de bien connaitre le sujet et aussi de peut être découvrir une ou deux traboules que je ne connaissais pas!

Je vous laisse suivre la visite en images…

Aménagement des quais de saone, vue sur Fourvière

Vue de la cathédrale de Fourvière surplombant le Vieux Lyon depuis le nouvel aménagement des quais de Saône.

Nouvel aménagement des quais de Saône, Vue sur Fourvière

Nouvel aménagement des quais de Saône, passerelle

Nouvelle passerelle des quais de Saône, permettant de relier les Subsistances à Confluence

A l’époque, la cité médiévale s’installe aux bas des pentes, coincée entre la colline de Fourvière et la Saône.

C’est alors que sont créent les premières « Traboules » de Lyon. Les maisons étant collées les unes aux autres le long de la Saône, des passages sont donc creusés à travers elles pour que les maisons étant en deuxième ligne, puis troisième..ect… puissent également avoir accès à l’eau de la Saône.

On peut retrouver dans tout le quartier des Escaliers, des rues, des passages qui dévalent jusqu’à la Saône.

Mais que veut dire « Traboules » ? Mot typiquement Lyonnais… Le mot traboule viendrait de « trans-ambulare », « trans. » (à travers) « ambulare » (parcourir) donc passer à travers.

En résumé une traboule est une voie réservé aux piétons, souvent étroite, débutant par un couloir d’entrée et traversant un ou plusieurs bâtiments pour relier une rue à une autre

Les traboules étant la plupart du temps de long couloir sombre, j’ai préféré vous montrer dans les photos ci dessous, les bâtiments que l’on découvre dans les arrières cour de ses traboules.

Visite du Vieux Lyon traboule photo Les fenêtres à meneaux.  

Un cordon de pierre court le long de la façade.

Le gothique flamboyant se mélange au style renaissance : l’escalier en vis torsadé est de style ogival. Le puits Renaissance de la cour est attribué à Philibert de l’Orme.

Cette cour est ouverte au public une partie de la journée et il faut absolument l’admirer.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Le palais de Justice et ses 24 colonnes fraichement restauré sur les bord de Saône

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La salle des pas perdus du palais de Justice.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La Cathédrale Saint Jean. De nombreuses gargouilles, monstres à gueule ouverte, ornent l’édifice.

Visite du Vieux Lyon traboule photo  rue Saint Jean

Rue Saint Jean avec la cathédrale Saint Jean dans le fond. C’est la plus connue et la plus fréquentée de toutes les rues du Vieux-Lyon

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon-42

La maison des Avocats.

L’influence italienne est très présente dans ce quartier. On y retrouve les couleurs mais aussi les arcades toscanes.

Celles ci avaient été fermé par les habitants pour créer des pièces supplémentaires et pour mieux isoler du froid. Il y eut une énorme travail de restauration pour ramener ces édifices dans leur état d’origine.

Visite du Vieux Lyon traboule photo De l’ancienne auberge du XIVè siècle, seule reste la large porte cochère qui permettait aux voitures à chevaux de rentrer dans la cour.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Cour intérieur d’une traboule entre la rue Saint Jean et la rue du Boeuf.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Rue du Boeuf.

Visite du Vieux Lyon traboule photo  rue du Boeuf

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Cour intérieur de la cour des Loges avec ses nombreuses arcades.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Cour intérieur d’une traboules avec son escalier.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La cour intérieur de la traboule de la tour Rose.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Petit clin d’oeil à mon petit groupe pendant la visite!!!

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La traboule de la Tour Rose, une des plus connue et visitée du vieux Lyon.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La rue du Boeuf doit en fait son nom au taureau sculpté du XVIe siècle à l’angle avec la place Neuve Saint-Jean.

C’est une des plus anciennes rues du Vieux-Lyon.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Lyon est aussi connu pour ses nombreux  » bouchons » où l’on peut y déguster toutes les spécialités de la région… de l’andouillette à la cervelle de canut !

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La place Neuve de saint Jean et ses nombreux bouchons Lyonnais.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Vue de la cathédrale Saint depuis depuis le dessus de la colline.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Escalier descendant la colline jusqu’à la Saône.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La maison Le Viste (ou maison des Pommes de Pin) fut la propriété de la famille Le Viste.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Cour intérieur d’une traboule allant de la Rue Saint Jean à la rue des 3 mariées.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Une petite photo de mon porteur de sac!!

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La rue des 3 mariées, a gardé sa forme et ses façades d’époque.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Les pavés du vieux Lyon que les jeunes femmes en talon adorent!!!

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Au sommet de la loge de change, deux horloges encadrent le blason du roi, à gauche le cycloscope de Soufflot est un cadrant unique au monde.

 La loge du Change a été confiée en 1803 par la Ville de Lyon à la communauté protestante de Lyon : elle devient un temple.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Plus petite à l’époque, cette place servait déjà de lieu de commerce et de change au XIIIe siècle

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Vitraux du musée Gadagne.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

La cour intérieur du Musée Gadagne et ses bâtiments style  » renaissance » magnifiquement restaurés.

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Visite du Vieux Lyon traboule photo

Après des années d’abandon et de désintérêt, après avoir échappé à des démolitions inconsidérées et des projets de voie express, grâce à la loi Malraux, le Vieux Lyon devint en 1964, le premier secteur sauvegardé de France.

Les vieilles pierres et les maisons anciennes restaurées ont repris vie.

Ce sont donc plus de 2000 ans de vie qui ont été inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1998.